Sovereign power: re-engaging shareholders

Sovereign power in a company is held by those whose legitimacy cannot be questioned without causing the whole system to fall apart…

Le pouvoir de surveillance : les vigies de la performance durable

Attelons-nous désormais à étudier le cas du pouvoir exécutif, constitué de « ceux chargés d’engager la communauté dans les orientations de l’entreprise, qui organisent et légitiment la hiérarchie du pouvoir à l’intérieur de l’organisation pour assurer son efficacité » (Pierre-Yves Gomez).

Comment, par le pouvoir exécutif, impulser la réconciliation entre vision et action ?

Le pouvoir exécutif : fixer le cap… et les premiers pas

Attelons-nous désormais à étudier le cas du pouvoir exécutif, constitué de « ceux chargés d’engager la communauté dans les orientations de l’entreprise, qui organisent et légitiment la hiérarchie du pouvoir à l’intérieur de l’organisation pour assurer son efficacité » (Pierre-Yves Gomez).

Comment, par le pouvoir exécutif, impulser la réconciliation entre vision et action ?

Le pouvoir souverain : un actionnariat à réengager

« Contrairement à ce qui est communément pensé, la financiarisation des organisations est moins une conséquence d’un actionnariat fort que de son désengagement. Un actionnariat dit « faible », désintéressé de la vie de l’entreprise, de ses perspectives, qui ne considère l’entreprise plus que comme une source de dividendes dont il peut se désengager à l’envie, ne penchera pas en faveur des mêmes orientations qu’un actionariat impliqué de manière active dans la vie de l’organisation, soucieux de sa pérennité et de la durabilité de ses choix. »

Alors, comment réengager l’actionnariat au profit de la performance durable ?

Do sustainability and governance really fit together?

Governance, by definition, is a management tool used to safeguard a company’s future…

La gouvernance durable, un pléonasme ?

La gouvernance est par définition un outil de gestion au service de la pérennité de l’entreprise.

Les dirigeants interrogés dans le cadre de l’initiative Génération Glasgow partagent un constat. L’horizon de temps est un des freins majeurs identifiés pour mettre réellement son organisation sur les rails de la durabilité.